Témoignage de Younès Shasho: humanitaire d’Alep. Le 23 mars à Marseille.

Conférence-témoignage

Amnesty International Marseille vous invite à rencontrer Younès Shasho, humanitaire syrien à Alep, le 23 mars 2017. Lire la suite

Publicités

Lyon: rencontre avec deux journalistes Syriens. 23 mars à la Mairie du 1er.

Conférence-témoignage

« Les transformations de la société Syrienne suite à 6 années de conflit » Lire la suite

Metz: rencontre avec deux journalistes syriens, 14 mars à l’Arsenal.

Conférence-témoignage

Deux journalistes venant directement de Syrie seront  à Metz, mardi 14 mars 2017 18H00 à l’Arsenal, Salon Claude Lefebvre, (entrée gratuite, par la place de la République). Lire la suite

D’Alep à Idleb: la parole aux Syriens.

Bandeau_Web

En décembre 2016, le régime syrien a forcé les habitants d’Alep-Est à se déplacer vers les campagnes  d’Alep et d’Idleb sous contrôle de l’opposition au régime de Damas. Il est urgent de continuer à informer l’opinion publique en France et ailleurs en Europe sur la situation des civils dans cette région de Syrie et qui, comme d’autres territoires aux mains de l’opposition  est toujours la cible de bombardements.

A cette fin, le Collectif des Amis d’Alep entend avec différents partenaires, porter la parole de la société civile en invitant une nouvelle fois des acteurs de terrain qui ont choisi de rester sur place;  en l’absence de journalistes occidentaux , leurs témoignages sont devenus  rares et peu audibles.

Financement participatif:

https://www.lepotcommun.fr/pot/469cnjhx

Programme des événements:

METZ, 14 mars à 18H00 à l’Arsenal: Conférence-témoignage avec Akram Al-Ahmad et Rim Ahmad.

PARIS, 15 mars à 19H00 à l’Institut du Monde Arabe: intervention de Younès Shasho et Akram Al-Ahmad. Au delà du désastre, penser et agir avec les démocrates syriens.

PARIS, 17 mars à 19H00: Réunion publique avec Akram Al-Ahmad à la Maison Verte (XVIIIème).

BORDEAUX, 17 mars: Conférence publique avec Younès Shasho et Rim Ahmad.

RENNES, 18 mars à 16H30: Réunion publique avec Akram Al-Ahmad.

LYON, 23 mars: Conférence-témoignage avec Akram Al-Ahmad et Rim Ahmad.

MARSEILLE
, 23 mars: conférence -témoignage avec Younès Shasho.

MONTPELLIER, 24  mars: Conférence témoignage avec Akram Al-Ahmad et Rim Ahmad.

LAUSANNE, 28 mars: Conférence témoignage avec Akram Al-Ahmad et Rim Ahmad.

GENÈVE, 29 mars: Conférence témoignage avec Akram Al-Ahmad et Rim Ahmad.

Intervenants

Un long et délicat travail de prise de contacts nous a permis d’identifier, au fil de nombreux échanges des acteurs syriens qui réalisent sur le terrain un travail significatif: deux journalistes, un humanitaire et un avocat: ils ont  une parole essentielle à porter en Europe sur la vie et le travail de la société civile qui continuent malgré tout.  Lire la suite

Conseil Local de la Ville d’Alep-Est

Trois membres du Conseil Local de la Ville d’Alep ont été tués ce matin dans les bombardements du Régime Assad.

Le maire d’Alep-Est, Brita Hagi Hasan est actuellement en visite en France: Le maire d’Alep-Est en conférence à Lyon (28/11/2013), Le maire d’Alep-Est, invité d’Arte-Journal (29/11/2016).

Le maire d’Alep-Est, invité d’Arte-Journal.

Brita Hagi Hasan, maire d’Alep-Est, sera l’invité d’Arte Journal mardi 29 novembre 2016.

Le Conseil Local de la Ville d’Alep ainsi que le Conseil du Gouvernorat d’Alep ont été créés en mars 2013 pour assurer une continuité des services publics après le retrait du régime Assad en juillet 2012.

britahagihasanfrancoishollande2016

French President Francois Hollande (R) shakes hands with Hagi Hasan Brita (C), president of the civil committee of Aleppo, after a joint statement at the Elysee palace in Paris on October 19, 2016.

https://www.facebook.com/events/1533750599973861/permalink/1543678132314441/

Le maire d’Alep-Est en conférence à Lyon

Lundi 28 novembre, Brita Hagi Hassan, maire d’Alep-Est, répondra aux questions du public à la Mairie du 1er arrondissement de Lyon, à 18h30. Deux journalistes syriens participeront à la conférence en direct depuis la ville assiégée.

Lien vers l’évènement Facebook

Monsieur Brita Hagi Hassan en visite en France est notre invité exceptionnel.
Il vient parler au public lyonnais du travail du Conseil Local de la Ville d’Alep (CLVA) dont il a été élu Président (ce qui correspond au statut de nos maires) en décembre 2015.

Interviendront également au cours de cette soirée deux journalistes activistes par skype en direct d’Alep assiégée pour répondre aux questions du public: Thaer Mohammed journaliste free lance pour AFP et Mohamed Sphip, journaliste à HNN (media basé à Alep).

Le CLVA ainsi que le Conseil du Gouvernorat d’Alep ont été créés en mars 2013 pour assurer une continuité des services publics après le retrait du régime en juillet 2012.
Monsieur Hagi Hasan vit actuellement dans la région d’Idleb (à l’ouest d’Alep) après s’être retrouvé dans l’impossibilité de regagner Alep après une réunion de travail en Turquie au moment où le siège s’est refermé sur la ville en septembre 2016 .

Cette soirée est organisée par le Collectif des Amis d’Alep en partenariat avec le Comité d’Information pour une Syrie Libre et Démocratique avec le soutient de la Mairie du 1er arrondissement.

Entrée libre

18:30 : Salle du Conseil de la Mairie du 1er
place Satonnay
Métro Hôtel de Ville

Appel d’urgence pour sécuriser la dernière voie d’approvisionnement d’Alep.

La défense civile et le Conseil du Gouvernorat d’Alep, la Coalition Nationale Syrienne, réclament une action urgente pour sécuriser la route Castello des attaques de la Russie‬, de l’YPG‬ (PYD kurde) et du Régime Assad‬. La route est la seule voie d’approvisionnement pour les alépins libres.

Civil Defense & Provincial Council in Aleppo Signal Alarm as City’s Last Supply Route Comes under Attack

The Civil Defense Corps and the provincial council in Aleppo called for urgent action to protect the Castello road, the last supply route to the rebel-held parts of the city. The road has been coming under airstrikes by regime forces and rocket and mortar shelling by the militias of the Kurdish People’s Protection Units (YPG) for the last few days.

In a joint statement released on Wednesday, the Civil Defense Corps and Aleppo provincial council said that that the targeting of the Castello road threatens cutting off fuel and humanitarian aid to Aleppo. They added that the road has been effectively cut off due to constant bombardment since Monday.

The Castello road and the area near the Aljandoul roundabout were hit by barrel bombs earlier today. A civilian was killed and many more wounded in shelling by the YPG militias on the road.

Regime forces and their allied militias lay sieges on dozens of cities and towns across Syria and prevent aid convoys from entering those areas, as was the case in the town of Daraya in rural Damascus recently. Regime forces continue to violate UN Security Council resolutions 2254 and 2165 as well as the “cessation of hostilities” agreement which all calCoalition Cl for lifting the sieges, allowing access for humanitarian aid, stopping attacks on civilians and releasing detainees. (Source: Syrian Coalition, National Coalition of Syrian revolution and opposition forces, 19 mai 2016)

58aef680a70db136aef872511fde12ae_XL

Structure du Conseil du gouvernorat d’Alep.

Prochaine action du CAA: Organisation de la tournée européenne d’une délégation du Conseil du Gouvernorat d’Alep.
Le CGA s’est constitué en mars 2013 avec des représentants démocratiquement élus pour administrer les territoires libérés en juillet 2012 par l’Armée Syrienne Libre (ASL/FSA).
Objectif: faire connaître leurs actions sur le terrain qui restent largement ignorées du public et obtenir des soutiens réels.
Au programme: conférences de presse, rencontres avec la société civile, les institutions et les politiques.

A Alep, «ça fait du bien de revoir le jour»

La trève se termine ce soir à minuit. Paris reçoit ce lundi les ministres des Affaires étrangères d’une dizaine de pays, dont le Royaume-Uni, la Turquie, le Qatar, l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis pour tenter d’obtenir un prolongement de la trêve.

Par Hala Kodmani Libération 8 mai 2016, extrait:

[…] Et puis ça fait du bien de revoir le jour, le ciel clair et de parler aux gens», dit la mère d’une famille de quatre enfants âgés de 7 à 13 ans. Ceux-ci sont retournés à l’école à la faveur de la nouvelle trêve, après des semaines d’interruption. «Ils sont à l’abri dans les salles de cours en sous-sol et il faut qu’ils rattrapent autant de jours de scolarité que possible, même si je n’ai pas arrêté de les faire lire et écrire à la maison pendant les bombardements, explique l’ancienne institutrice. Je n’ai pas le droit de me plaindre, et je remercie Dieu que mes trois fils et ma fille soient sains et saufs alors que je vois des mères qui ont eu des enfants tués ou gravement handicapés.»