Conférence: Porter la voix des journalistes d’Alep. Montpellier, 29 mars 2016.

Conférence publique avec les journalistes syriens:

Youcef Seddik & Zein Al-Rifai

YoucefSeddikZeinAlRifai

Le 29 mars de 14h00 à 22h30, Espace Pitot, salle Guillaume de Nogaret, Place du Professeur Mirouze, 34000 Montpellier. Événement organisé par Free Syria Montpellier en partenariat avec la Maison des Tiers Mondes et des Solidarités Internationales.

Au programme:

  •  14h: Tables rondes animées par: Youcef Seddik, Zein al-Rifaï, Amnesty International, le Collectif des Amis d’Alep, l’association Free Syia Montpellier, et la Maison des Tiers Mondes et des Solidarités Internationales: La situations des réfugiés en Syrie, Prise en charge des réfugiés en France.
  • 16h00: Documentaire: Ma chambre syrienne (52m),  présenté par Hala Alabdalla, directrice artistique du film, réalisé par Hazem Alhamwi, Cosmographe production.
  • 17h00: Conférences et débats animés par: Laura Ruiz de Elvira Carrascal (CNRS): Le système répressif
  • 18h20: Youcef Seddik et Zein al-Rifaï: La révolution Témoignages de la naissance, de l’organisation et du fonctionnement de la société civile révolutionnaire, depuis 2012 et le retrait des forces du régime en 2013.
  • 21h: Repas syrien (tarif participatif).

Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/1742313309332442/

AfficheCAA20160329MontpellierPRINT

«Porter la voix des journalistes d’Alep» à Montpellier

Youcef Seddik & Zein al-Rifai animeront des conférences publiques et des tables rondes à l’espace Pitot le mardi 29 mars (14h00 à 22h30), organisées par le Collectif des Amis d’Alep. En novembre 2015, les journalistes d’Alep Youcef Seddik et Louai Abo Aljoud étaient invités grâce à l’aide du Conseil régional de Rhône Alpes. Ils sont intervenus dans des lycées, et ont donné plusieurs conférences et interviews à la presse.

En 2016, le projet “Porter la voix des journalistes d’Alep” se déploie dans seize villes en France, Suisse et Belgique (programme et informations). Et s’articule autour de quatre axes principaux d’intervention: conférences de presse et interviews; conférences publiques; témoignages auprès d’étudiants de Science-Po et d’élèves du secondaire; rencontres avec des institutions et des politiques. Le projet offrira au public des témoignages sur la naissance et le fonctionnement de la société civile révolutionnaire à Alep depuis 2012.

Depuis 2011, des citoyens français et des collectivités territoriales se mobilisent pour apporter leur soutien à la société civile syrienne qui ne se reconnaît ni dans le régime de Bachar el-Assad ni dans les groupes djihadistes. La création du Collectif des Amis d’Alep (CAA) s’inscrit dans cette dynamique. L’absence de journalistes étrangers en Syrie conjuguée à la puissance des propagandes du régime syrien, de la Russie, de l’Iran et de Daech, par le biais des réseaux sociaux, a largement contribué à opacifier la compréhension du drame syrien et à alimenter les théories du complot et rumeurs favorisant la radicalisation. La confusion entretenue autour du conflit syrien a surtout participé à isoler les civils dont une partie d’entre eux, portée par de grands idéaux, a fait le choix de rester sur place dans l’espoir d’un règlement rapide du conflit.

L’objectif principal du projet « Porter la voix des journalistes d’Alep » est de témoigner de la situation à Alep et dans sa région où la société civile parvient à s’organiser et à faire fonctionner différentes institutions dans le vacuum laissé par le retrait de l’Etat, malgré les bombardements incessants des avions russes et d’Assad. La ville est jusqu’à ce jour essentiellement aux mains de l’opposition, et dans une moindre mesure dans celles du régime syrien. Le Gouvernorat d’Alep est actuellement divisé en quatre zones contrôlées par quatre forces en présence: le régime Assad, la révolution, Daech et le PKK. Nos invités ont été menacés, et emprisonnés par le Régime et par l’Etat Islamique.

Cette année, le CAA a pu faire bénéficier à quatre journalistes une invitation officielle du Conseil de la Métropole de Lyon dans le cadre de la reprise des relations entre Lyon et Alep (partie sous administration de l’opposition).

Journal vivant avec les journalistes syriens:

Yousef Seddik,  Reem FadelLouai Abo Al-Joud & Zein Al-Rifaï

Le 27 mars à 15h, au café Riche, place de la Comédie, Montpellier. Événement organisé par l’écrivain Nourdine Bara, avec la participation de Jacques Molénat (co-fondateur de RSF), et Frédéric Mayet (journaliste à Midi-Libre).

.

Publicités

2 réflexions sur “Conférence: Porter la voix des journalistes d’Alep. Montpellier, 29 mars 2016.

  1. Pingback: Porter la voix des journalistes d’Alep: programme des conférences. | Collectif des Amis d'Alep

  2. Pingback: «Porter la voix des journalistes d’Alep». Journal vivant à Montpellier: 27 mars. | Collectif des Amis d'Alep

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s