« Porter la voix des journalistes d’Alep », presse 2016.

Les journalistes alépins Youcef Seddik,  Reem FadelLouai Abo Al-Joud & Zein Al-Rifai, témoignent:

YoucefSeddikReemFadelLouaiAboAlJoudZeinAlRifai

Reportage (15 avril 2016): « Portraits de journalistes d’Alep », réalisé dans le cadre de l’événement « Portraits de Réfugiés ». Zein al-Rifaï, Louai Abo al-Joud, Reem Fadel, Youcef Seddik:

Le peuple syrien c’est 24 millions d’habitants, 12 millions de déplacés, dont 6 réfugiés à l’extérieur du pays.

2 Rives TV (14 avril 2016). Interview de Louai Ado Al-Joud.

RCFradio (7 avril 2016). Interview de Youcef Seddik « Syrie: le témoignage choc d’un journaliste d’Alep »:

je ne pensais pas que le monde entier serait si indifférent sur ce qui se passe en Syrie. C’est une honte pour le monde, pour l’humanité. Il faudra des dizaines d’années pour recenser ce qui s’est passé là-bas

RCF radio (6 avril 2016). Interview de Zein al-Rifaï,  « Où en est la Syrie? Témoignage exclusif d’un journaliste d’Alep »:

témoin direct de boucheries, de situations très difficiles, sans pouvoir rester inactif. Des moments qui m’ont fait abandonner mon métier de journaliste pour devenir secouriste.

France 3 Rhône Alpes (5 avril 2016), interview de Reem Fadel.

Télé Lyon Métropole, journal du soir (4 avril 2016): interviews de Zein al-Rifaï, Youcef Seddik, Reem Fadel.

La Dépêche du Midi, 30 mars 2016. Interview de Louai Abo Al-Joud et Reem Fadel, « Syrie : ils racontent l’enfer et l’espoir« :

« Nous sommes capables de trouver une solution entre nous »

Louai: « Après avoir écarté la mafia du régime Assad, il faudra traduire tous les criminels de guerre devant les tribunaux internationaux, et construire à partir des structures préservées de l’Etat et des départements en Syrie, avec la société civile qui fait de la résistance. Nous sommes capables de prendre en main le nouvel Etat de l’après Assad. On est des sentimentaux, nous sommes capables de trouver une solution entre nous»

Reem: «L’Europe panique en se disant, si Assad chute, c’est le chaos. Mais non, nous sommes prêts à relever le défi avec toute l’opposition modérée, ceux qui n’ont pas de sang sur les mains et tous ces citoyens de la société civile. Nous n’avons pas besoin de chef de l’opposition, c’est le peuple syrien qui les désignera.» !

La Provence (28 mars 2016). « Daech a éclipsé toute autre information sur la Syrie », interview de Louai Abo Al-Joud & Reem Fadel:

J’ai été fait prisonnier par le régime et par Daech. L’un m’accusait d’être islamiste, l’autre laïc. Mais les deux me traitaient de mécréant. J’étais en cellule d’isolement, comme d’autres journalistes et notamment James Foley (otage américain qui sera exécuté, NDLR ) ou des officiers de l’Armée syrienne libre […] Il faut qu’Assad soit traduit devant un tribunal pénal international. De sa chute dépendent les droits du peuple syrien et le sort des réfugiés: ceux-ci ne peuvent être considérés comme de la marchandise. Lorsque le régime sera tombé, tous rentreront en Syrie. Pour nous aider à renverser le régime, il nous faut un soutien dans le domaine de l’aviation […]On n’en finira pas avec ce groupe terroriste [Daesh] tant qu’on n’en finit pas avec le régime d’Assad. Car même si Daech est exterminé, d’autres groupes terroristes prendront le relais […] Aucun rebelle n’est passé du côté de Daech, les valeurs prônées sont opposées. Les rebelles militent pour la liberté d’expression, les droits de l’Homme […] D’ailleurs, il y a très peu de Syriens chez Daech alors que de nombreux Européens ont rejoint leurs rangs.

France 3 Languedoc-Roussillon (28 mars 2016). Reportage sur Youcef Seddik,  Reem Fadel, Louai Abo Al-Joud & Zein Al-Rifai.

Télérama a recueilli les témoignages de Youcef Seddik, Reem Fadel, Louai Abo Al-Joud & Zein Al-Rifai (22 mars 2016),  « Les journalistes syriens, entre le marteau d’Assad et l’enclume Daech »:

Radio Télévision Suisse (22 mars 2016). Interview de Reem fadel et Louai Abo Aljoud, « Deux journalistes militants syriens racontent comment on informe en Syrie »:

Deux journalistes et militants des droits humains syriens, qui ont fui la région d’Alep pour la Turquie il y a quelques mois après avoir subi la répression, étaient lundi à Lausanne. Ils sont venus raconter comment on informe coûte que coûte aujourd’hui en Syrie.

BFM TV (21 mars 2016). Portraits de l’agence de presse Aleppo Media Center et son directeur:  Youcef Seddik, un journaliste syrien prêt à tout pour informer l’Occident:

Il vit dans la partie tenue par l’opposition, dans des quartiers dévastés où seulement 10% des habitants sont restés.

RFI, CHRONIQUE DES DROITS DE L’HOMME (Diffusion: 19 mars 2016). « Syrie: les citoyens-reporters bravent tous les dangers ».
Interview par Le Monde (19 mars 2016). « Trois questions à Zein Al-Rifai« :

Puisqu’on vit dans des régions dominées par l’armée syrienne libre, nous pratiquons notre travail avec une liberté totale, sans qu’il n’y ait ni contrôle, ni censure. Dans la ville d’Alep, qui est sous la domination de l’armée syrienne libre, il y a beaucoup de facilités pour les journalistes.

Interviews sur Europe1 (15 & 16 mars 2016)« Désormais à Alep, on entend le chant des oiseaux », Reem Fadel, Louai Abo Aljoud, Zein al-Rifaï & Youcef Seddik:

« les Syriens de notre génération ne connaîtront sûrement pas la paix, mais nous travaillons pour les générations futures qui, elles, connaîtront une Syrie libre, c’est certain »

Journal Soir3, France Télévisions (15 mars 2016)Syrie : des reporters qui risquent leur vie pour informer, reportage sur les journalistes Louai Abo Aljoud, Reem Fadel & Zein al-Rifaï.

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-3/soir-3/jt-grand-soir-3-mardi-15-mars-2016_1351023.html

Arte Journal (15 mars 2016). Youcef Seddik est l’invité du journal entièrement consacré à la Syrie.

Le Centre de presse d’Alep (AMC) travaille régulièrement avec l’AFP, Reuters ou d’autres médias occidentaux. Sa rédaction est composée de trente-cinq journalistes et techniciens

Interview par l’Obs (15 mars 2016)Syrie : Les crimes du régime n’intéressent pas les médias occidentaux, Zein al-Rifaï:

Est-ce qu’il vous arrive de vous autocensurer ?

– Oui, il y a des événements dont on ne parle pas pour protéger des familles. Parfois les familles sont divisées entre une zone libérée et une zone encore sous le contrôle du régime. Nous ne pouvons pas parler de ce qui arrive de peur que les membres vivant sous le contrôle du régime soient persécutés par le pouvoir en raison des faits relatés du côté libéré

Chat, site du journal Le Monde (15 mars 2016)« La voix de la population syrienne est absente » des médias internationaux #Syrie5ans, Zein al-Rifaï, Louai Abo Aljoud & Reem Fadel répondent aux questions des lecteurs:

« Ceux qui se trouvent encore en Syrie ont la possibilité de donner des informations, mais pas tout le temps », expliquent-ils, soulignant que « dans les zones contrôlées par le régime, il n’y a pas de médias indépendants ». Ils déplorent également un « manque de lien entre les médias internationaux et la population syrienne » :« la voix » de cette dernière, « ses demandes, sont absentes »

Presse 2015.

Programme des conférences de Porter la voix des journalistes d’Alep, du 8 mars au 10 avril 2016, dans seize villes de France, Suisse et Belgique.

Publicités

4 réflexions sur “« Porter la voix des journalistes d’Alep », presse 2016.

  1. Pingback: Porter la voix des journalistes d’Alep: programme des conférences. | Collectif des Amis d'Alep

  2. Pingback: Porter la voix des journalistes d’Alep. Photos 2016. | Collectif des Amis d'Alep

  3. Pingback: Agenda parisien de Porter la voix des journalistes d’Alep | Collectif des Amis d'Alep

  4. Pingback: Zein Al-Rifaï, correspondant d’agences de presse. | Collectif des Amis d'Alep

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s